« Les développements de l’humanité se lient de la manière la plus intime avec la nature environnante. Une harmonie secrète s’établit entre la terre et les peuples qu’elle nourrit, et quand les sociétés imprudentes se permettent de porter la main sur ce qui fait la beauté de leur domaine, elles finissent toujours par s’en repentir…

…Parmi les causes qui dans l’histoire de l’humanité ont déjà fait disparaître tant de civilisations successives, il faudrait compter en première ligne la brutale violence avec laquelle la plupart des nations traitaient la terre nourricière ».

Élisée RECLUS, un des pères fondateurs du naturisme – Du Sentiment de la nature dans les sociétés modernes (La Revue des deux Mondes, n 63, 15 mai 1866)

Depuis ses antiques sources philosophiques, le naturisme est lié à la notion d’harmonie avec la nature. Les liens avec l’écologie sont donc parfaitement légitimes et évidents. C’est pourquoi, le mouvement naturiste se reconnait dans les actions d’une association comme France Nature Environnement, et siège à présent au sein de son Conseil d’administration, par l’intermédiaire de la Fédération Française de Naturisme.

81-83 Bd Port-Royal, 75013 – PARIS – Tél : 01 44 08 02 50  /  mail : information@fne.fr  / www.fne.asso.fr

« Nos valeurs : solidarité, ambition, indépendance et humanisme »

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement. Elle est la porte-parole d’un mouvement de 3500 associations, regroupées au sein de 57 structures adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer.

STOPPER LES CAUSES D’ÉROSION DE LA BIODIVERSITÉ ET LA SUREXPLOITATION DES RESSOURCES

Surexploitées, les ressources naturelles se raréfient. Partout dans le monde, la biodiversité décline. En France, nos villes s’étalent. Les milieux naturels se dégradent, des espèces disparaissent. Nous devons les protéger. Les activités humaines contribuent aux dérèglements climatiques et causent de nombreuses pollutions : mercure, pesticides, marées noires et vertes, perturbateurs endocriniens, OGM, particules fines, dioxyde d’azote, etc. Nous nous mobilisons contre la destruction et pour la restauration des écosystèmes marins et terrestres.

PROTEGER L’HOMME ET PARTICIPER A LA VIE DÉMOCRATIQUE

Face aux risques sanitaires et environnementaux, nous veillons à l’application des principes de prévention, de précaution et de responsabilité. Nous défendons l’intérêt général et l’expression citoyenne. Nous nous impliquons pour l’institution d’un dialogue environnemental et l’élaboration de politiques cohérentes. Nous demandons que notre pays soit à la pointe de la transition écologique.

CHANGER DE MODÈLE DE DÉVELOPPEMENT

Entre circuits de proximité, éco-consommation ou mobilités, nos modes de vie se réinventent. Nous valorisons de nouveaux modes de production et de consommation correspondant à nos besoins. Nous lançons des idées pour concilier équilibres naturels et activités humaines. Nous proposons des pistes pour nous adapter aux changements climatiques et les atténuer. Nous participons à la transition énergétique, synonyme de réduction de la consommation d’énergie, sortie des énergies fossiles et du nucléaire et développement des énergies renouvelables.